Ile Seguin : avis favorable avec réserves sur le projet central - Journal du Grand Paris - 2020-10-22

Titre de l'info media : Ile Seguin : avis favorable avec réserves sur le projet central
Date de parution de l'info media : 22.10.2020
Résumé succinct : extraits :

- Rappel de la situation : L’enquête publique relative au projet DBS (130 000 m2) porté par Hines, Icade et Vinci sur la partie centrale de l’île Seguin à Boulogne-Billancourt s’est terminée le 2 septembre 2020. Le commissaire enquêteur a émis le 2 octobre un avis favorable, assorti toutefois de deux réserves suspensives : l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments et l'augmentation de la végétalisation des terrasses pour compenser l'effet "ilot de chaleur" du programme.

- Réserves du public légitimes et justifiées : mention de divers avis de l'enquête… : Bernard Aimé (le commissaire enquêteur) considère que « les attentes et réserves du public sur l’exemplarité du projet DBS en matière environnementalesont légitimes et justifiées ». Il observe que celui-ci « ne prend pas suffisamment en compte les enjeux climatiques et environnementauxdécrits dans l’étude d’impact ». Ainsi, le commissaire enquêteur a formulé deux réserves.

- Amendements au PC : rappel des obligations à la charge de la ville de Boulogne vis à vis du pétitionnaire…

- Les opposants à l’urbanisation de l’ile Seguin montent à nouveau au créneau :
  • * Comment imaginer qu’en 2020 on n’envisage pour l’ile Seguin qu’un programme massif de bureaux, une simple extension duquartier du Trapèze, au moment où il est question de donner une personnalité juridique à la Seine ? », interroge un collectif de 18associations signataires de la Déclaration de l’ile Seguin adoptée le 16 octobre 2020, lancée à l’initiative du collectif Vue sur l’ileSeguin.
  • * L’origine de ce nouveau courroux contre l’urbanisation de l’ancienne friche Renault…
  • * Bonne reprise in fine de la Déclaration : Jugeant l’opération immobilière sur la partie centrale « inacceptable », ses opposants dénoncent un projet « d’un temps révolu » car« néfaste pour la santé publique et pour l’environnement, qui dégraderait irrémédiablement l’un des deux plus beaux sites de la région parisienne et une programmation tournant dos à l’avenir ».


Nom du Media, Sigle éventuel : Journal du Grand Paris
Cocher le type de media : Presse Locale
Votre Nom complet, Sigle éventuel : LaSPAV
Cocher dans la liste ci-contre une ou plusieurs cases : Acteur de La Seine, des affluents et de ses Îles
Confirmer votre acceptation de la publication de votre information : OUI je suis d'accord